Vous vous demandez peut-être ce que vient faire la thématique des « écoles privées musulmanes » dans ConsoMuz, le blog muslim des bons plans conso ? Vous allez vite comprendre bi-idhnillah.

Comme indiqué, l’objectif de ce blog n’est pas de faire des économies pour que l’argent économisé aille dormir dans un compte épargne mais plutôt qu’il soit réinvesti utilement incha Allah.

L’enseignement de nos enfants est un investissement utile car en tant que musulman, nous sommes responsables de leur éducation même si la guidée vient d’Allah.

Je ne vous apprends pas que l’école publique a de plus en plus de mal à assumer sa mission d’instruction surtout dans certains quartiers où le niveau scolaire moyen est assez bas et les classes souvent surchargées. Ajouter à cela, l’impossibilité pour certaines musulmanes d’y accéder en raison de leur tenue vestimentaire. Alors quelles solutions pour nos enfants ?

    • LES SOLUTIONS D’enseignement

En France, l’instruction est obligatoire jusqu’à 16 ans mais personne n’est obligé d’inscrire son enfant dans une école. L’instruction pouvant être faite à la maison (Instruction En Famille) avec un contrôle de la mairie et de l’inspecteur d’académie. Les parents pourront inscrire leurs enfants aux cours par correspondance payants (CNED, Cours Legendre…) pour être accompagnés, ou tout simplement se débrouiller seuls pour l’enseignement de leurs enfants. Cette solution conviendra à certains parents ayant des compétences pédagogiques et pouvant s’organiser pour accompagner leurs enfants. Elle ne conviendra pas à d’autres qui préfèrent déléguer l’instruction de leurs enfants.

Personnellement, je pense que l’école privée musulmane est une solution qui peut convenir au plus grand nombre de musulmans vivant en France même si je peux comprendre que d’autres pensent différemment. 

    • Les écoles privées musulmanes en France : le bilan

Pour préparer cet article, j’ai essayé de répertorier l’ensemble des écoles privées musulmanes actuellement ouvertes en France ainsi que celles qui sont en projet. Par la grâce d’Allah, beaucoup d’initiatives ont vu le jour alhamdoulillah et d’autres bientôt inchaAllah.  Des groupes de musulman(e)s ont eu le courage de s’unir et de créer des associations permettant la création d’écoles malgré les contraintes (recherche de financement, recherche de terrains ou de locaux, travaux d’aménagements, demandes d’autorisations avec montages de dossiers, recherche d’enseignants…). Et ces contraintes ne sont rien à côté de la récompense qu’ils peuvent espérer d’Allah, qu’Allah les récompense. 

Après des recherches sur le web et sur les réseaux sociaux, je vous fais un bilan de ce que j’ai constaté :

– Le nombre : 

ETABLISSEMENTS OUVERTS

ETABLISSEMENTS EN PROJET

Parmi les établissements ouverts :

établissements proposent des classes de maternelle

établissements proposent des classes de primaire

établissements proposent des classes du collège

établissements proposent des classes du lycée

Parmi les établissements en projet :

établissement devraient ouvrir des classes de maternelles

établissements devraient ouvrir des classes de primaires

établissement devrait ouvrir des classes de collège

– La visibilité sur le web : 

– 44 établissements ouverts et 12 établissements ont un site internet 

– 35 établissements ouverts et 7 établissements en projet ont une page facebook

– 11 établissements ouverts et 1 établissement en projet ont un compte twitter

– Combien ça coûte ?

Seuls 23 établissements (soit 50%) affichent clairement les frais de scolarité. Les prix sont très variables d’un établissement à l’autre. Ils peuvent aller d’environ 1400 euros (sous condition de ressource dans un établissement sous contrat) à 4000 euros. En moyenne, les tarifs tournent autour de 2000/2500 euros par an.

– Les moyens :

La quasi totalité des établissements ont des difficultés financières en raisons des coûts importants liés notamment aux charges (loyer, eau, électricité, chauffage,…) et dépenses de personnels (enseignants, secrétaires, entretien,…) même s »il y a beaucoup de bénévoles qui aident ces établissements dans les tâches de gestion et d’organisation.

Il faut rappeler aussi que la quasi-totalité des écoles ne sont pas sous contrat avec l’état (donc aucun financement par l’état des salaires des enseignants), seuls 4 le sont (dont certaines écoles n’ont de contrat que pour certaines classes). Malgré ces difficultés, alhamdulillah des personnes se battent tous les jours pour que les établissements continuent de fonctionner et pour que d’autres voient le jour. Mais ils ont tout de même besoin de nous tous pour les aider dans cette tâche.

Alors, comment pouvons-nous les aider ?

  • Comment aider ces écoles à se développer ?

DONNER : toutes les écoles privées musulmanes ont besoin d’argent même celles qui sont ouvertes car les frais de scolarité ne permettent malheureusement pas de couvrir les charges des établissements, surtout ne pas négliger les petits dons, donnons ce que l’on peut !

Pour les personnes imposables, vous pourrez en général déduire 66% de votre don (renseignez-vous auprès de l’association pour obtenir un reçu fiscal)

Abu Hurayra h rapporte que le prophète z a dit :

«L’aumône ne diminue en rien les biens de celui qui la fait » (rapporté par Muslim).

PARTICIPER : contacter les différentes associations créatrices de projet ou les écoles pour leur proposer votre aide en tant que bénévole. La plupart recherchent des personnes pour leur donner un coup de main dans différentes tâches (collectes, distribution d’affiches, préparation d’évènements, informatique, soutien scolaire…), là aussi les écoles déjà créées ont besoin de vous.

INSCRIVEZ VOS ENFANTS ; il est vrai que certaines écoles affichent complet (liste d’attente) mais au risque de vous surprendre d’autres ont des difficultés à recruter des élèves. Les raisons : les frais de scolarité qui sont importants pour les revenus modestes, inquiétudes lors du démarrage, raison géographique…

– POSTULER : Vous êtes diplômés dans l’enseignement alors soutenez ces écoles en postulant aux postes proposés ou laissez votre candidature s’il n’y a pas de poste de disponible car les besoins en personnels évoluent.

    • Pourquoi inscrire ses enfants dans une école privée musulmane est un investissement rentable ?

Selon Abû Hurayrah g , le Prophète z a dit : « Quand le fils d’Adam meurt, son œuvre s’arrête sauf dans trois choses : une aumône continue, une science dont les gens tirent profit, un enfant pieux qui invoque pour lui«  (Rapporté par Muslim)

Ce hadith pourrait résumer à lui seul de l’intérêt d’inscrire nos enfants dans une école privée musulmane. Je vais tout de même vous donner d’autres raisons :

Meilleur encadrement : les classes ne sont pas surchargées (en général 24 élèves maximum) ce qui permet une meilleure disponibilité des enseignants.

Enseignement de qualité : même si l’ensemble des écoles suit le programme de l’éducation nationale, beaucoup utilisent des méthodes d’enseignements alternatives reconnues pour leur efficacité (méthode de Singapour pour les maths, Montessori, …)

Enseignement religieux dispensés : l’ensemble des écoles musulmanes proposent l’enseignement de la religion (Coran, éducation islamique…)

Enseignement de l’arabe encadré : selon les écoles, l’intensité et le niveau varient. Certaines écoles visent le bilinguisme total et donc enseignent l’arabe en supplément du programme de l’éducation nationale. D’autres proposent quelques heures d’arabe dans la semaine avec 2 ou 3 niveaux (type enseignement du week-end que l’on connaît).

Liberté religieuse : les écoles sont ouvertes à tous mais reste tout de même musulmane et donc chacun(e) peut « montrer son appartenance religieuse« .

Valorisation des efforts de la communauté : récompensons les efforts des personnes qui ont monté le projet (même si ces dernières auront une meilleure récompense dans l’au-delà incha Allah). Plus il y aura de demandes d’inscription dans une école, plus le projet sera viable et évoluera.

    • École privée musulmane : un coût élevé ?

Ces tarifs peuvent paraître à première vue très élevés mais si nous les comparons avec ceux pratiqués par d’autres établissements privés non musulmans, hors contrat, ils restent assez corrects.

Pour ceux qui ont la capacité de payer, croyez-moi qu’il s’agit d’un investissement gagnant bi-idhnillah. Votre enfant étudiera dans de bonnes conditions, apprendra sa religion, apprendra l’arabe, pourra pratiquer sa religion sans difficulté et bi-idhnillah il sera vertueux. Il faut tout de même garder à l’esprit que la réussite de l’élève n’est pas uniquement du ressort de l’école. L’élève et les parents devront être totalement impliqués.

    • Comment financer les frais de scolarité ?

Il n’existe malheureusement aucune subvention actuellement pour financer les frais de scolarité. Mais dites vous qu’avec l’aide d’Allah et en faisant les causes, tout est possible.

* Vous avez une situation confortable alhamdoulillah et vous avez une épargne de côté prévue initialement pour un investissement matériel ? Alors interrogez-vous sur ce qui est le plus urgent.

* Vous n’avez pas d’épargne de côté mais des revenus moyens ou modestes :

– Comme tout projet coûteux, il faut se préparer longtemps à l’avance. Le mieux est d’y penser dès lors que l’on se marie. Sinon à la naissance de l’enfant en ayant l’intention d’inscrire l’enfant dans une école privée musulmane inchaAllah. Il faut aussi prévoir une somme à épargner sans ouvrir de compte spécifique pour cela (et encore moins au nom de l’enfant, je vous expliquerai pourquoi plus tard dans un autre article inchaAllah).

– Vous ne vous étiez pas préparés à la naissance de l’enfant, ce n’est pas grave et ce n’est pas trop tard. Ayez l’intention et demandez à Allah de vous faciliter et commencez à épargner. Aussi, sachez que la plupart des écoles proposent une possibilité d’échelonner les paiements (mensuel, trimestriel…), n’hésitez donc pas à leur poser la question.

– Vous pouvez aussi vous dire que vous utiliserez les allocations familiales que vous percevez pour vos enfants pour financer les frais de scolarité.

– Enfin, certaines écoles proposent des frais de scolarité en fonction des ressources, mais je ne vous cache qu’elles sont pour l’instant assez rares.

ConsoMuz essayera de vous aider à trouver des solutions pour faire des économies mais Il faut avoir pleinement conscience que sans intention et sans effort rien n’est possible. Prenons donc les bonnes habitudes et évitons le gaspillage inchaAllah.

Vous pouvez à présent localiser les écoles musulmanes proches de chez vous (ouvertes ou en projet), ainsi que leur site internet, leur page facebook, leur compte twitter, et leurs tarifs lorsqu’ils sont disponibles.

Si vous ne trouvez pas d’école dans votre secteur, essayez de trouver d’autres familles intéressées et créer une association ou rapprochez-vous d’une association musulmane déjà existante pour concrétiser un projet.

Pour finir, n‘oubliez pas d’aider comme vous le pouvez ces associations qui travaillent tous les jours pour permettre à nos enfants d’étudier dans de bonnes conditions, et n’hésitez pas à partager cet article.

[simplemap show_categories_filter=false show_tags_filter=false]