Notre consommation d’électricité a doublé en 20 ans en raison principalement de l’acquisition croissante d’appareils électriques (ordinateurs, appareils high-tech, petits électroménagers, consoles…) et du tarif de l’électricité qui a augmenté de 34% ces 10 dernières années. Alors que les appareils sont de moins en moins énergivores, notre utilisation peu économique de ces derniers ne nous permet pas de réduire notre facture d’électricité. Cet article vous propose des solutions qui vous permettront de réduire votre facture.

 1. Les appareils électroménagers

 

Les performances énergétiques des appareils électroménagers se sont améliorées ces dernières années mais leur consommation électrique coûte encore assez chère en raison de leur utilisation peu économique et de leur multiplication dans nos foyers.

Pour faire des économies sur votre facture d’électricité, voilà quelques réflexes à avoir.

  • Vérifier les performances énergétiques avant d’acheter

→L’étiquette énergie

Avant d’acheter un appareil, regardez les performances énergétiques sur les étiquettes énergie et privilégiez les appareils classés entre A+ et A+++ (la classe A+++ correspond à une consommation de 20 à 50% inférieure à la classe A+), la plupart des appareils sont classés dans ces normes en raison de l’ancienneté de cette étiquette et l’amélioration des performances ces dernières années (cette étiquette devrait évoluer dans les prochains mois).

Cette étiquette permet aussi de voir la consommation annuelle de l’appareil dans des conditions normales.

  →L’éco-comparateur Topten et l’application Ecogator

– L’éco-comparateur Topten (un guide fondé par le WWF-France et l’association de consommateurs CLCV) permet de trouver les appareils électroménagers (excepté les fours et les plaques de cuisson), les téléviseurs et les ampoules avec la meilleure efficacité énergétique.

– L’application Eogator a été développée par différents organismes comme le Guide Topten. Elle permet de trouver les appareils les plus économes en énergie (comme le Topten), de scanner l’étiquette énergie pour lire et traiter les informations de celle-ci pour calculer la consommation électrique annuelle et son coût financier, de recevoir des astuces pour économiser l’électricité… Ecogator identifie les appareils les plus économes sur le marché de l’électroménager, des téléviseurs et des ampoules.

  • Bien choisir et bien utiliser les appareils

♦ Lave-linge :

→choisir la capacité correspondante à la composition du foyer

→l’entretien : nettoyage des filtres permet un fonctionnement efficace,

→laver à température basse,

→utiliser le mode »éco »,

→remplir le tambour,

→bien essorer si vous utilisez un sèche-linge 

♦ Sèche-linge :

Choisir la classe A+++ et équipé d’une sonde d’humidité (permet un arrêt automatique lorsque le linge est sec) ; il est préférable de sécher le linge à l’air libre que d’investir dans un sèche-linge.

 ♦ Lave-vaisselle

lave-vaisselle_economique→choisir un lave-vaisselle ayant une faible consommation en eau :  l’eau étant chauffée, plus il y aura d’eau utilisée et plus la consommation électrique sera importante

→utiliser le mode « éco »

→bien le remplir,

→bien débarrasser la vaisselle des restes alimentaires,

→nettoyer régulièrement le filtre et le joint de la porte,

→vérifier le sel et respecter la dose de lessive.

♦ Réfrigérateur Congélateur

frigo_economiquechoisir en fonction de la classe climatique (SN, N, T, ST) qui correspond à une fourchette de température ambiante de l’endroit où l’on se trouve : SN (10°C à 32°C), N (16° À 32°), ST (18° à 38°), T (18° à 43°)

→assurez vous que les réfrigérateurs combinés que vous achetez disposent de deux compresseurs pour mieux rentabiliser l’énergie, et d’une sonde de température dans chaque compartiment

→choisir en fonction de la composition du foyer (éviter les réfrigérateurs américains car ils consomment deux fois plus) : célibataire 100 à 150 litres ; 2 ou 3 personnes 150 à 250 litres ; 3 ou 4 personnes 250 à 350 litres ; plus de 4 personnes 350 à 500 litres

→ne pas installer proche d’une source de chaleur (four, chauffage, zone ensoleillée),

régler la température à +4° un pour le réfrigérateur (un peu moins s’il y a de la viande ou du poisson) et -18° pour le congélateur,

n’y mettez que des plats complètement refroidis,

→éviter d’ouvrir et fermer régulièrement les portes et ne pas les laisser ouvertes longtemps,

→bien ranger les aliments de façon à laisser l’air passer,

→nettoyer régulièrement le réfrigérateur (voir la notice de l’appareil) et dégivrer régulièrement le congélateur. 

♦ Les plaques de cuisson

3937448003_a2e109ee1a_o→si vous cuisinez des plats nécessitant des cuissons rapides, préférez les plaques d’induction (20% de consommation en moins par rapport à des plaques vitro-céramiques et chauffent plus vite), si vous cuisinez des plats nécessitant une cuisson longue il n’y a pas d’intérêt à acheter des plaques induction qui coûtent plus cher, d’autant plus qu’il faut disposez de casseroles compatible.

→pensez à couvrir vos casseroles lorsque vous faites bouillir de l’eau 

♦ Les fours

3578393266_c4e5356b2a_o→le programme chaleur tournante permet de cuire plusieurs plats en même temps

→le nettoyage des fours catalyse se fait pendant la cuisson alors que le nettoyage des fours pyrolyse doit se faire en dehors de la cuisson (à une température de 500°) ce qui induit une consommation électrique supérieure  

 

2. Télévision, informatique, son, téléphonie, consoles de jeux

 

Ces dernières années, les produits high-tech (ordinateurs, jeux vidéos, tablettes…) se sont multipliés dans nos logements. Plus la famille est grande plus les appareils électroniques sont nombreux. Il est nécessaire dès le départ de faire le bon choix en s’interrogeant si tel ou tel appareil est vraiment utile : quel est l’intérêt par exemple d’avoir plusieurs écrans de télévision, les enfants ont-ils vraiment besoin d’un smartphone, les consoles de jeux sont-ils vraiment nécessaires ? D’ailleurs, les spécialistes ne recommandent pas ces appareils en raison de leurs conséquences sanitaires et sociales.

  • La télévision

Avant d’acheter, vérifier l’étiquette énergie et acheter de préférence les téléviseurs classés A++ et ayant le mode « arrêt » (cette indication est présente sur l’étiquette et permet d’arrêter complètement le téléviseur entraînant une consommation < 0.01 W ). Sachez aussi que plus l’écran est grand et plus il consommera. La comparaison des étiquettes doit se faire par rapport à un écran de même taille.

Le choix de la taille de l’écran dépend de la distance de visionnage, elle doit être de 2,2 à 3 fois la taille de la diagonale selon les usages (émissions, visionnage de film…), la résolution de l’image et les yeux de chacun. Si comme moi, vous n’avez pas de film HD à regarder, il n’est pas utile d’acheter une grande télé UltraHD qui consommera beaucoup (2x plus qu’un téléviseur Full HD) et coûtera beaucoup plus chère.

  • Micro-informatique, consoles de jeux

→ Préférez les ordinateurs portables aux ordinateurs de bureaux, ils consomment entre deux et trois fois moins d’électricité.

→Débranchez tous vos appareils informatiques après utilisation car même éteint complètement, un ordinateur continue de consommer de l’électricité (veille cachée) ; branchez le matériel informatique et les console de jeux sur une multiprise avec interrupteur pour faciliter l’arrêt total.

→Les imprimantes laser ayant un surcoût énergétique en raison du pré-chauffage avant utilisation, préférez une imprimante jet d’encre pour un usage domestique, 

  • Tablettes, téléphones

→Débrancher le chargeur une fois le téléphone ou la tablette chargé (ne pas le mettre à charger avant d’aller dormir), il y a une consommation électrique si le chargeur reste branché même si le téléphone ou la tablette n’est plus branché.

→Ne pas acheter de téléphones de grandes tailles si vous en avez pas besoin, plus l’écran est grand plus le téléphone consomme. 

3. Éclairage

 

  • Avant d’acheter, regarder l’étiquette énergie pour voir la classe énergétique et la consommation annuelle pour 1000h d’utilisation pour les lampes ; vérifier en plus s’il est possible de remplacer l’ampoule lorsque vous acheter un luminaire
  • Sur l’emballage figure aussi d’autres informations qui peuvent vous aider dans votre choix : nombre de cycles d’allumage/extinction, température de couleur (blanc chaud, neutre ou froid), l’efficacité lumineuse (flux lumineux exprimé en lumens pour un watt de consommation, plus il sera grand plus l’intensité lumineuse sera importante pour une consommation identique)
  • Préférer les ampoules LED avec une durée de vie d’au moins 20000h et classées A ou A+ car plus économiques en énergie, plus performantes et plus écologiques que les lampes fluo-compactes
  • Choisir la puissance de l’ampoule en fonction de l’usage
  • Enlever la poussière aux niveaux des lampes
  • Éteindre la lumière quand on quitte la pièce (je sais on le répète tout le temps)
  • Aménager votre espace en fonction de la lumière extérieur (espace de travail proche de la fenêtre…)

 

4. Le chauffage et l’eau chaude : la part de la consommation la plus importante

 

La part du chauffage et de l’eau chaude dans la consommation d’énergie est de loin la plus importante (67% pour le chauffage et 12% pour l’eau chaude en 2012). 

Les locataires d’un logement mal isolé auront des difficultés à baisser la part du chauffage électrique dans leur facture d’électricité en raison de la déperdition de chaleur, c’est pour cela que je conseille aux futurs locataires de s’assurer que leur futur logement est bien isolé surtout lorsque le chauffage est électrique, et aux propriétaires d’isoler leur domicile s’il n’est pas bien isolé.

Quelques conseils qui pourront vous aider à maîtriser les dépenses de chauffage et d’eau chaude :

  • Les différents types de chauffage :

    • les convecteurs dotés d’un thermostat électronique sont à privilégier comme chauffage d’appoint pour les pièces à usage ponctuel (salle de bains), ces chauffages sont les moins cher et les moins performant
    • les panneaux rayonnants : émission d’un rayonnement et meilleure répartition de la chaleur entraînant une amélioration de la sensation de confort ; un seul panneau peut chauffer une pièce de 15 à 20m2
    • les accumulateurs de chaleur : chauffage de dernière génération qui accumule la chaleur pendant les heures creuses et la restitue pendant les heures pleine
  • Le réglage du chauffage :

Utiliser un chauffage avec thermostat électronique afin de réguler la température : 19° le jour (un peu plus pour la salle de bain) et 16° la nuit (entre 19° et 21° pour la chambre de bébé). A savoir que passer de 20° à 19° fait faire 7% d’économie, et qu’une température trop élevée peut provoquer un dessèchement et une irritation des muqueuses respiratoires les rendant plus vulnérables aux virus (grippe, bronchiolite…).

  •  L’eau chaude :

    • régler la température du chauffe-eau à 55°-60°
    • le chauffe-eau doit être proche des robinets pour éviter les déperditions de chaleur
    • installer des douchettes économiques, des mousseurs, et des réducteurs de débit au niveau de la robinetterie pour réduire l’utilisation de l’eau chaude
  • Tarifs heures creuses/ heures pleines

L’avantage de ce tarif est que l’électricité consommée la nuit est moins chère que le tarif de base, en revanche l’électricité consommée le jour et l’abonnement sont plus chère que les tarifs de base. Vous pouvez allumer le chauffage et le chauffe-eau la nuit et éteindre la journée (il est tout de même conseillé de laisser le chauffage légèrement allumé en journée). Ces tarifs peuvent ne pas être intéressant pour ceux qui sont dans leur logement toute la journée. À voir…

 

5. Changer de fournisseur d’électricité

 

Il y aurait encore 90% de la population toujours au tarif bleu (réglementé) de EDF, ‘électicien historique, malgré l’ouverture à la concurrence depuis plus de 9 ans (1er juillet 2007). Beaucoup sont persuadés que le tarif réglementé d’EDF est plus intéressant ou au pire identique au tarif libre des autres fournisseurs. La réalité n’est pas si évidente. En effet, selon les cas, les offres chez les autres fournisseurs pourraient être moins chers que le tarif réglementé d’EDF. Il faut tout de même faire attention aux différents prix proposés chez les différents fournisseurs et comprendre réellement ce qui est moins cher (l’abonnement, le KWh ou les deux) et pour combien de temps.

  • Faut-il changer de fournisseur ?

 Pour le savoir, il suffit de comparer les tarifs en vous rendant sur le comparateur indépendant de Que Choisir, vous saurez instantanément quelle est la meilleure formule et le meilleur fournisseur pour vous, sans avoir besoin de laisser vos coordonnées. 

  • Comment changer ?

Une fois que vous avez décidé de changer de fournisseur, rendez vous sur leur site et inscrivez-vous : chez Direct Energie, le changement est gratuit et vous n’avez aucune démarche à faire (pas besoin de résilier votre ancien fournisseur), pour les autres fournisseurs c’est probablement la même chose.

→Si vous êtes aussi alimenté en gaz, pensez à comparer les tarifs de gaz et ne regroupez pas forcément l’électricité et le gaz, il est possible que le gaz soit moins cher chez un autre fournisseur.

→Si vous bénéficiez du tarif de première nécessité pour l’électricité ou du tarif spécial de solidarité pour le gaz (déduction automatique faite aux titulaires de la CMU), vous pouvez parfaitement continuer à en profiter après avoir effectué le changement de fournisseur en suivant la procédure indiquée sur cette page (ces tarifs peuvent-être appliqués chez TOUS les fournisseurs).

Voilà, j’espère que ces conseils vous seront utiles et vous permettront de réduire votre facture d’électricité. Passez à l’action en vous disant que vous allez arrêter de GASPILLER inutilement votre argent par une meilleure gestion de votre consommation électrique et en même temps vous ferez un geste pour préserver la planète (en France 76 % de l’élecricité est produite par les centrales nucléaires).

Des interrogations ou d’autres idées pour réduire la facture d’électricité, exprimez-vous dans les commentaires…